guide referencement naturel debutants

Guide du référencement naturel pour débutants

10-conseils-referencement-naturel

10 conseils pour prendre en main le référencement naturel de votre site

Voici le guide du référencement naturel pour débutants ! Suivez ces 10 conseils simples pour améliorer le référencement de votre site ou de votre blog. Des recommandations faciles à suivre, que vous pouvez mettre en place sans compétence technique. Tous les outils présentés sont gratuits ou avec période d’essai gratuite.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email
guide du référencement pour débutants
cibler-mots-cles

1. Cibler les bons mots-clés

Il est nécessaire de cibler les bons mots-clés dans la conception d’un site internet. Ces mots sont ceux que les internautes tapent dans les moteurs de recherche. Les mots-clés sont des éléments essentiels à placer dans vos titres, textes et balises d’images, dans vos liens et vos ancres. Obtenir un bon trafic ciblé dépend de la pertinence de vos mots-clés, et de leur champ sémantique (les mots clés + les mots souvent associés)

Les outils gratuits pour vous aider avec les mots-clés

2. Structurer les contenus

La structure des contenus d’un site est une optimisation incontournable. Il s’agit de réfléchir à une architecture de vos contenus, afin que les moteurs de recherche comprennent vos pages et articles, en identifiant les éléments importants.

Une page, pour être référencée naturellement, doit suivre une structure réfléchie en respectant ces indicateurs :

  • Titre : un titre de page relatif à votre contenu et vos mots-clés
  • Hx : des balises header (h1, h2, h3…) qui se suivent et incluant vos mots-clés
  • Balise alt : vos images ont un nom en rapport avec vos mots-clé
  • Liste à puce : votre contenu intègre des éléments qui facilitent la lecture
  • Gras et italique : ils soulignent les mots importants et facilitent l’expérience utilisateur

Les outils gratuits pour vous aider avec la structure des contenus

3. Créer un maillage interne

Le maillage interne consiste à créer un réseau de liens entre vos pages et/ou articles à l’intérieur de votre site. Les moteurs de recherche parviennent ainsi mieux à cerner vos contenus et les liens entre eux, ce qui améliore votre référencement.
Exemple : sur votre page A, mettez un lien quand un mot-clé évoque le contenu de votre page B. Sur votre page B, mettez un lien quand des mots ou expressions sont relatives à vos pages A et C, et ainsi de suite. Ce réseau de liens doit toujours être présent dans votre esprit quand vous produisez du contenu.

Des techniques plus avancées vous permettront de schématiser ces liens, avec des notions de cocon sémantique et de silo.

Des articles pour comprendre le maillage interne, silos et cocons sémantiques :

eviter-erreurs-SEO

4. Eviter les erreurs flagrantes

Quelques erreurs peuvent pénaliser votre référencement, dont voici les plus courantes :

  • Contenu dupliqué : vous avez copié-collé un article, la description d’un article dans votre boutique en ligne ? Google déteste les contenus qui ne sont pas originaux, attention !
  • Urls longues et non optimisées : vos pages ont un nom qui est une suite de chiffres ou de code ? Changez ce nom et donnez-leur une appellation compréhensible par les moteurs de recherche, et les internautes
  • Erreur 404 (et autres) : attention à vos pages mortes, aux liens cassés et aux contenus très anciens.
  • Https : votre site n’utilise pas de protocole de sécurité ? Le petit cadenas à côté de l’url dans le navigateur vous savez ? Attention, vous serez pénalisé ! Votre hébergeur peut certainement vous proposer un certificat SSL pour peu cher.

Outils pour corriger ces erreurs SEO :

5. Soigner les images

Les images qui accompagnent vos pages et articles ont un rôle prépondérant. Chaque image sur votre site doit avoir une balise-alt qui la décrit et qui est en lien avec votre contenu. Si votre page parle de formation wordpress dans les Hautes-Alpes, et que vous l’illustrez avec une image de hibou qui s’appelle DSCN1042.jpeg les moteurs de recherche vont tout simplement l’ignorer. En revanche, si vous illustrez cette page avec des personnes assistant à une formation et que vous lui donnez le nom « formation wordpress Hautes Alpes », cela devient beaucoup plus intéressant.

Pensez aussi à optimiser le poids de vos images avec un outil de compression, pour améliorer la vitesse d’affichage de votre site. Une image qui sort de l’appareil photo, même de votre téléphone, pèse souvent entre 3 et 9 Mo pour une taille de 4000×2000 pixels. En la réduisant à une taille correcte et en la compressant, cette image ne fait plus que 200Ko et le temps d’affichage de votre page (notamment sur mobile) sera divisé par 10 !

La balise alt d'une image sur un site sert aussi à la décrire, pour les personnes mal-voyantes. La balise sera lue oralement, rendant ce contenu accessible à ce public.

Astuces pour gérer vos images :

responsive design

6. Optimiser la version mobile

Votre site doit être responsive et s’adapter à la résolution des écrans qui l’affichent. Créez du contenu adapté aux mobiles, avec des titres et des images qui se mettent à l’échelle des écrans verticaux de mobile, ou des écrans de tablette. Vos contenus doivent se ré-organiser dynamiquement et maintenir une expérience utilisateur optimale. Pensez également au moment du design, au scrolling vertical qui constitue la base de la navigation maintenant.

Sur mobile, le temps passé sur une page est très court, il convient donc de donner les infos essentielles très tôt :

  • numéro de téléphone
  • adresse
  • bouton d’inscription ou d’achat, et tout appel à l’action

Pour l’ergonomie, ces paramètres méritent d’être implémentés si votre site s’y prête :

  • inclure une barre de recherche très haut dans la page
  • raccourcir les formulaires (nom, email, bouton envoyer)
  • pour les boutiques en ligne, adopter un checkout en plusieurs étapes
partage sur les reseaux sociaux

7. Mettre en place des outils de partage

Propulsez vos contenus sur les réseaux sociaux avec des boutons de partage. Cela donne à vos contenus une visibilité immédiate, et de la légitimité. Les liens que les réseaux sociaux génèrent ne sont pas suivis et n’influent pas sur le classement direct, mais ils peuvent néanmoins déclencher par la suite des liens légitimes via des blogs, des sites ou des médias qui relaient vos contenus. Google verra dans cette popularité une pertinence qui pourrait avoir un impact positif sur votre positionnement.

Les réseaux sociaux sont aussi une source de trafic importante à prendre en compte, car chaque internaute qui accède à un de vos contenus sera exposé à vos boutons, formulaires et autres appels à l’action de votre site.

ce guide vous paraît intéressant ? partagez-le !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on pinterest
Pinterest
liens-entrants-referencement

8. Obtenir des liens entrants ou backlinks

Un backlink ou lien entrant est un lien hypertexte mis sur une page ou un article d’un site « externe » et qui pointe sur une page de votre site. Ces backlinks constituent, avec le contenu, les deux piliers du référencement naturel.
Il est indispensable de mettre en place une stratégie pour obtenir ces liens. Pour cela, deux aspects sont importants :

  1. créer un contenu de qualité, pertinent, qui suscite l’envie de le partager

Votre contenu doit être sourcé, contenir des liens externes et internes ou faire autorité dans son domaine ou être utile pour les internautes : guide, tuto, e-book… 

     2. rendre ce contenu visible en utilisant les bons canaux

Proposez votre contenu sur vos réseaux sociaux, contactez des influenceurs/euses dans ce domaine, inscrivez-vous sur des annuaires ou des services comme Ereferer, cherchez des blogueurs/euses susceptibles de partager…

 

Plus le site qui fera un lien pour vous est solide, populaire, mieux ce sera pour votre référencement. Mais une accumulation de backlinks provenant de blogs ou de petits sites reste positif pour votre référencement. 

Pour mieux comprendre les backlinks :

vitesse affichage page internet
protocole securite site internet

9. Optimiser la vitesse et la sécurité de son site

La vitesse d’affichage de votre site est prise en compte pour le référencement naturel. Le poids de vos images y est pour beaucoup, mais aussi la qualité et la compression du code, ainsi que plusieurs paramètres techniques. Plusieurs outils la mesurent et vous attribuent une note :

Ces solutions vous permettent de mesurer la vitesse d’affichage d’une page, et vous donnent des conseils pour remédier aux problèmes.

La sécurité de votre site, principalement le protocole de sécurité SSL, influence aussi votre positionnement dans les résultats. Veillez à mettre en place un certificat SSL auprès de votre hébergeur.

  • Secupress, un plugin de wordpress pour la sécurité

Vous avez des difficultés pour améliorer la vitesse de votre site ?

contenu de qualite

10. Le contenu est roi

En prenant en compte les 9 premiers conseils de ce guide, le contenu que vous allez publier gagnera en qualité. Vous allez améliorer votre référencement. Il ne vous reste qu’à publier régulièrement, et à corriger/améliorer vos anciens contenus.

Voici les derniers conseils de ce guide :

  • Publiez des articles longs (+ de 600 mots) et complets
  • Employez un vocabulaire simple et une grammaire compréhensible
  • Utilisez des médias (image, vidéo, pdf…) de qualité
  • Variez les formats de vos articles (liste, guide, infographie)
  • Publiez des vidéos !
  • Mettez à jour vos anciens contenus peu optimisés
  • Cherchez de nouveaux liens !

C'est la fin de ce guide du référencement naturel pour débutants !

merci de l’avoir lu ! Avez-vous appris des choses ? Discutez-en autour de vous en le partageant !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email
guide du référencement pour débutants